La publicité en ligne sur le réseau de recherche de Google représente un levier webmarketing majeur pour de nombreuses entreprises. Les évolutions AdWords en 2016 sont sans précédent et vont avoir des conséquences importantes pour les utilisateurs et surtout pour les annonceurs.

évolutions AdWords en 2016

Évolutions AdWords en 2016

Les internautes ont déjà pu voir que la page de résultats de recherche a changé en ce début d’année, les annonces AdWords sur la droite de l’écran ont disparu et sont désormais 4 en haut de page sur la gauche de l’écran. Cette réorganisation a pu inquiéter les référenceurs et les experts AdWord. La question de la visibilité des résultats de recherche en-dessous de la ligne de flottaison s’est posée, la question du CPC aussi. Sur la droite de l’écran ne restent plus que les résultats de Google Shopping ou le Knowledge Graph. Mais quand ni l’un ni l’autre de ces éléments ne correspond à une requête, l’espace est vide. On peut se poser la question de l’avenir de cet espace vide…

Autre petite révolution qui va impacter de plein fouet le travail des annonceurs et des agences, la modification du format des annonces textuels sur le réseau de recherche. Ces nouveaux formats les Expended Text Ads (ETA) sont attendus prochainement et les formats actuels deviendront obsolètes au dernier trimestre 2016. C’est donc un grand chantier de mise à jour des annonces qui se profile pour cet été.

C’est l’expérience utilisateur qui a poussé Google à engager ces évolutions AdWords en 2016, notamment avec la croissance de la recherche sur mobile. En effet, il s’agit clairement de s’adapter aux comportements des internautes qui utilisent de plus en plus leur smartphone pour naviguer sur internet.

Google va continuer de proposer de nouveaux services et de nouvelles fonctionnalités pour les internautes et va étendre son réseau de publicité en ligne. On parle par exemple de la publicité sur Google image, déjà présente sur mobile aux États-Unis…

À suivre !

Les évolutions AdWords en 2016
Share on Google+Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience utilisateur sur notre site internet.
En savoir plus sur les cookies
Ok