Les prochaines élections européennes auront lieu le Samedi 6 juin en France et le Dimanche 7 juin en Pologne. Il s’agit d’élire les nouveaux députés du Parlement Européen et, quelque part, de voter pour l’Europe.

Je suis en Pologne depuis plusieurs mois, j’ai passé un an au Danemark et j’ai séjourné en Allemagne, en Angleterre, en Italie, en Grèce, en Autriche, en Hongrie (je retourne à Budapest ce weekend !), en République Tchèque, en Hollande, en Croatie, en Norvège et en Suède. Je suis né à Besançon, la ville de Victor Hugo qui parlait déjà des Etats-Unis d’Europe en 1849. Besançon a accueilli l’Assemblée Générale du réseau ESN (Erasmus Student Network) auquel j’ai adhéré pendant mon année d’étude à Odense. Le réalisateur de l’Auberge Espagnole Cédric Klapisch explique pourquoi il va voter dans une vidéo que j’ai trouvé sur LéonDit. Vous pouvez également vous rendre sur euprofiler.eu et découvrir votre positionnement pour ces prochaines européennes.

Tout cela pour dire que je suis absolument pro-européen, parce que je suis européen ! J’irai faire ma procuration la semaine prochaine au Consulat de France à Cracovie. Votez n’est pas un droit, c’est un devoir.

« Un jour viendra où les armes vous tomberont des mains, à vous aussi ! Un jour viendra où la guerre paraîtra aussi absurde et sera aussi impossible entre Paris et Londres, entre Pétersbourg et Berlin, entre Vienne et Turin, qu’elle serait impossible et qu’elle paraîtrait absurde aujourd’hui entre Rouen et Amiens, entre Boston et Philadelphie. Un jour viendra où vous France, vous Russie, vous Italie, vous Angleterre, vous Allemagne, vous toutes, nations du continent, sans perdre vos qualités distinctes et votre glorieuse individualité, vous vous fondrez étroitement dans une unité supérieure, et vous constituerez la fraternité européenne, absolument comme la Normandie, la Bretagne, la Bourgogne, la Lorraine, l’Alsace, toutes nos provinces, se sont fondues dans la France. Un jour viendra où il n’y aura plus d’autres champs de bataille que les marchés s’ouvrant au commerce et les esprits s’ouvrant aux idées. – Un jour viendra où les boulets et les bombes seront remplacés par les votes, par le suffrage universel des peuples, par le vénérable arbitrage d’un grand sénat souverain qui sera à l’Europe ce que le parlement est à l’Angleterre, ce que la diète est à l’Allemagne, ce que l’Assemblée législative est à la France ! Un jour viendra où l’on montrera un canon dans les musées comme on y montre aujourd’hui un instrument de torture, en s’étonnant que cela ait pu être ! Un jour viendra où l’on verra ces deux groupes immenses, les États-Unis d’Amérique, les États-Unis d’Europe, placés en face l’un de l’autre, se tendant la main par-dessus les mers, échangeant leurs produits, leur commerce, leur industrie, leurs arts, leurs génies, défrichant le globe, colonisant les déserts, améliorant la création sous le regard du Créateur, et combinant ensemble, pour en tirer le bien-être de tous, ces deux forces infinies, la fraternité des hommes et la puissance de Dieu ! »

Victor Hugo (1802-1885)

Européennes 2009
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience utilisateur sur notre site internet.
En savoir plus sur les cookies
Ok