Il s’agit du massacre de plusieurs milliers de polonais perpétré par les russes pendant la Seconde Guerre Mondiale. La police politique de l’Union Soviétique (le NKVD) s’est rendue coupable du meurtre d’environ 10.000 officiers polonais dans la forêt de Katyn au mois de mars/avril 1940.

J’avais appris l’existence de cet évènement il y a quelques mois en visionnant le film Enigma, sorti en 2001 et inspiré du roman de Robert Harris. C’est l’histoire de l’interception par les anglais d’une machine de codage utilisée par les allemands. Des scientifiques avaient alors réussi à décrypter des messages évoquant la découverte par les allemands du charnier de Katyn.

« Les messages parvenus en Angleterre disent en substance qu’à proximité de Smolensk ont été retrouvés par la police militaire allemande des corps en nombre important ; l’une des missives est ainsi transcrite par Harris: “Site approximativement de deux cents mètres carrés. Couverture de terre atteignant un mètre cinquante et plantée de jeunes sapins. Cinq couches de cadavres. Couches supérieures momifiées, couches inférieures liquéfiées, vingt corps récupérés. Mort causée par balle unique dans la tête. Mains liés au fil de fer. Bouches bâillonnées avec étoffe et sciure. Uniformes militaires. Bottes hautes et médailles indiquent victimes sont officiers polonais. […] Le procédé utilisé par les Soviétiques a été le suivant : “Victimes apparemment amenées par train du camp de détention de Kozielsk à gare Gniezdovo et conduites en forêt de nuit par groupes de cent d’après coups de feu entendus. Nombre total de victimes estimé dix mille.” »

Source : Histgeo

Rappelons que le massacre de Katyn avait été mis à la charge des nazis pendant le procès de Nuremberg (1945-46). Ce n’est qu’en 1990 que Mikhail Gorbatchev reconnait la responsabilité du NKVD, et en 1992 que Boris Eltsine ouvre les archives des dirigeants de l’URSS au public et remet à Lech Walesa certains documents dont l’odre d’éxécution des officiers polonais.

À l’heure actuelle, toute la lumière n’a pas été faite sur cet évènement, ni sur bien d’autres d’ailleurs. Les articles intéressants dans l’actualité sont sur LeDevoir.com et ParisMatch.

L’Affaire de Katyn
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience utilisateur sur notre site internet.
En savoir plus sur les cookies
Ok